PLASTIQUES AUTONETTOYANTS ET RÉSISTANTS À L’EAU POUR AUTOMOBILES

Une fois de plus, les ingénieurs se sont inspirés de la nature pour pouvoir développer des matériaux innovateurs. Dans ce cas-là, ils ont observé la fleur de lotus qui présente la capacité de garder un aspect impeccable. Sa propreté permanente s’explique du fait que ses feuilles repoussent l’eau, les gouttes d’eau deviennent sphériques et glissent en emportant avec elles toute particule de saleté existant sur leur chemin.

L’hydrophobie et l’auto-nettoyage sont des propriétés souhaitables chez les plastiques et grâce au projet NANOCLEAN, nous avons fait des recherches en employant des techniques synthétiques avec lesquelles pourvoir créer des nanostructures réunissant ces caractéristiques afin d’obtenir un plastique qui repousserait l’eau et ce, visant surtout l’industrie automobile.

Jusqu’à la date, les prototypes obtenus présentent une mouillabilité et des propriétés d’auto-nettoyage, ainsi que certains effets optiques qui pourrait être profités dans d’autres applications. Nous espérons que la proposition sera utile pour les véhicules portant des passagers et pour les véhicules industriels et nous espérons également trouver des applications dans le domaine de la biomédecine, de l’électronique et des électroménagers.

Le Groupe Erum, dans son département de pièces techniques et d’automobile, s’est intéressé aux résultats des essais, plus concrètement au moule construit pour les rétroviseurs d’automobiles avec les technologies récemment créées. Les capacités d’hydrophobie et d’auto-nettoyage de ce produit ont été supérieures à celles d’une pièce d’automobile également autonettoyante à usage commun. Nous avons réalisé des tests de durabilité qui ont confirmé le respect des normes du secteur, ainsi qu’une évaluation du potentiel pour agrandir l’échelle de ces technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *