RECYCLAGE : LE VER QUI MANGE DU PLASTIQUE NON BIODÉGRADABLE

Les plastiques jouent actuellement un rôle important, car ils sont utilisés dans la fabrication de produits d’utilisation quotidienne. L’utilisation généralisée de plastiques exige une bonne gestion de vie du produit jusqu’à sa fin, et bien que les chiffres de recyclage augmentent chaque année, les chercheurs cherchent des solutions alternatives.

Ils ont récemment découvert que le ver de farine est capable de s’alimenter de plusieurs types de plastiques et de biodégrader la matière de manière sûre, ce qui permettra d’éliminer les déchets fabriqués avec ces composés.

Dans l’étude qu’ils ont menée, les scientifiques ont pu vérifier que ces larves peuvent survivre dans de parfaites conditions en s’alimentant uniquement à base de mousse de polystyrène, que est le matériau habituellement utilisé pour emballer, ainsi que d’autres formes de cette résine synthétique, employée pour fabriquer toutes sortes d’objets.

Ces insectes peuvent transformer la moitié du polystyrène qu’ils consomment en dioxyde de carbone et l’autre moitié en fragments biodégradés par le biais d’excréments. La clé est que ces insectes possèdent, dans leur système digestif, des bactéries capables de décomposer le plastique.

Les prochaines études viseront à trouver la manière d’extraire ces bactéries et de les utiliser directement pour traiter le plastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *