NOUVELLE TECHNOLOGIE DE METALLISATION DE PLASTIQUES SANS CHROME

Le groupe Erum suit de très près un nouveau projet dans lequel participe l’Institut Technologique du Plastique, qui vise à mettre en place une nouvelle technologie (auto-assemblage moléculaire, SAM) pour le traitement du plastique en évitant l’utilisation du chrome hexavelent. On obtient donc avec cela une plus grande la sécurité du processus en respectant l’environnement et en réduisant également les coûts aussi bien économiques qu’énergétiques.

A l’heure actuelle, on utilise dans les processus de métallisation du plastique des substances dangereuses telles que le chrome (VI) et le palladium/étain. En évitant l’exposition des travailleurs à ces produits on réduira considérablement le coût des mesures de sécurité des stations industrielles. En plus, en raison du nombre inférieur d’étapes intervenant dans ce processus, on réduira les coûts aqueux et chimiques et, de façon significative, la consommation énergétique, en réduisant les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Cette initiative d’une durée de deux ans, représente une alternative aux matériaux utilisés à l’heure actuelle dans les secteurs de l’automobilisme, l’électroménager et sanitaire qui sont les principaux consommateurs de ce genre de pièces ayant une apparence métallique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *