Le ramassage de bouchons continue

Le ramassage de bouchons de bouteilles en plastique à des biens de bienfaisance est une pratique de plus en plus développée dans notre pays tout au long de ces dernières années. Cette initiative consiste à ramasser des bouchons dans le but de supporter les frais médicaux non couverts par la Sécurité Sociale et faciliter l’accès à des compléments orthopédiques aux personnes sans ressources.

Dans ce cas, l’initiative «Bouchons pour une nouvelle vie», a été promue par la Fondation Seuret par Acteco (entreprise du groupeErum), responsables du ramassage de plus de 30 tonnes de bouchons en plastique. L’entreprise de transport et de livraison a effectué la coordination des opérations logistiques nécessaires à la remise de tous ces apports àActeco, entreprise spécialisée dans le recyclage de ce genre de plastiques. Cette opération s’est traduite par deux chèques de 8.000 euros, qui aideront les familles de deux enfants souffrant de maladies rares.

Adrián Martínez souffre de la maladie de Duchenne (dystrophie musculaire progressive) et d’apnées. 22,33 tonnes de bouchons ont été collectées pour l’aider à payer les travaux d’adaptation de la salle de bain de sa maison pour augmenter sa mobilité et lui permettre d’avoir une meilleure qualité de vie.

De même, environ 8 tonnes de bouchons ont été collectéespour aider Angie Aguirre qui souffre d’une paralysie cérébrale et qui a besoin d’un fauteuil roulant pour se déplacer.

Le groupe Erum a réussi, en collaboration avec d’autres sociétés, à ce que les écoles, hôpitaux, maisons de retraite, restaurants, épiceries et surtout les particuliers fassent de la place à une caisse destinée à ce genre de déchets qui sont normalement jetés aux ordures et qui peuvent servir maintenant à des fins de bienfaisance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *